Klaus Kinski
  • 18 octobre 1926
  • Sopot, Pologne
  • Male
  • Allemande

Klaus Kinski

Biographie

Il débute au cinéma en 1948, quitte l'Allemagne pour vagabonder en France, refait du théâtre en 1951, puis du cinéma à partir de 1955. Son irascibilité lui ferme bien des portes, mais polyglotte, il tourne dans plusieurs pays, et apparaît dans de nombreux rôles secondaires, comme dans Le Docteur Jivago de David Lean. Il tient progressivement des rôles principaux, notamment de méchants, dans les années 1960, et devient une vedette du cinéma de série B, principalement en Italie. Les films de Werner Herzog lui permettent ensuite de parvenir à une plus grande reconnaissance, dans le domaine du cinéma d'art et d'essai. Le Grand Silence, western italien de Sergio Corbucci sorti en 1968, est le premier film qui attire sur lui l'attention en France. Suivront entre autres Justine de Sade (1968), L'important c'est d'aimer (1974), Mort d'un pourri (1979), qu'il hante littéralement de sa présence. Il invente, par exemple, une façon particulière d'entrer dans le champ de la caméra en tournant de manière à être de profil puis de face en pivotant sur ses jambes (la caméra ne filmant que son torse, son visage et non ses jambes) et sans que la caméra ne fasse aucun mouvement : c'est la « vis Kinski » (décrite comme telle par Werner Herzog). Klaus Kinski a tourné un nombre impressionnant de films : des policiers aux « westerns spaghetti » en passant par des dizaines de série B, et surtout les films de Werner Herzog : Aguirre, la colère de Dieu (1972) où son jeu hallucinant incite le metteur en scène à parler de génie, suivis de Nosferatu, fantôme de la nuit et Woyzeck (tous deux en 1979) puis Fitzcarraldo (1982) et Cobra Verde (1987), dans lesquels son talent se révèle tout aussi fantastique. Si ces cinq films, fruits de sa collaboration avec Herzog, lui apportent la consécration dans le monde du cinéma, Kinski a avoué cyniquement avoir choisi d'autres films de sa carrière uniquement en fonction du cachet et de la durée du tournage et même refusé des offres de Spielberg ou d'Akira Kurosawa au motif que ces derniers ne lui proposaient pas assez d'argent.

Filmographie

Liste des films Date de sortie
La porte aux sept serrures 1962-06-18
La Clinique sanglante 1971-07-31
La main qui nourrit la mort 1974-04-29
La vengeance est un plat qui se mange froid 1971-08-13
El Chuncho 1966-12-06
Deux fois traître 3 June 1970
L’homme, l’orgueil et la vengeance 1967-12-22
Le grand silence 1968-02-21
Nevada Kid 1971-04-01
Nom de code : oies sauvages 1984-10-05