maciste

Présentation du personnage

Maciste est un personnage de fiction créé en 1913 par Gabriele d’Annunzio et Giovanni Pastrone dans le film Cabiria en tant que simple personnage secondaire, mais qui devient ensuite le héros de plusieurs dizaines de films dans les années 1910-1930 et 1960-1970. Héros solitaire, toujours au service du bien, il est connu pour ses prouesses physiques qui font de lui l’un des héros musclés des péplums du milieu du siècle. Ses aventures se déroulent dans des pays et à des époques très variés.
Maciste apparaît dans Cabiria en 1913 où il est un personnage secondaire, garde du corps d’une Romaine à Carthage. Interprété par le docker génois Bartolomeo Pagano, l’esclave herculéen fait sensation. Par la suite, le personnage est repris dans toute une série de films mettant en valeur ses qualités athlétiques, et ne se passant pas forcément sous l’Antiquité (dans Maciste alpino par exemple, on le voit soldat lors de la Première Guerre mondiale). Pagano restera Maciste jusqu’à la fin du cinéma muet ; après quoi le personnage tombe dans l’oubli.
Puis, vers la fin des années 1950, on assiste à un renouveau du péplum en Italie, suite aux succès d’Ulysse (Mario Camerini, 1954) et surtout des Travaux d’Hercule (Pietro Francisci, 1958). Ce dernier lance la mode des costauds à l’antique, et les suiveurs déterrent Maciste, qui, plus que les Goliath, Samson ou Ursus, devient le grand rival du demi-dieu grec. Contrairement à celui-ci, et suivant en cela l’exemple de son ancêtre du muet, le Maciste des années 1960 n’est limité ni dans l’espace ni dans le temps, puisque, outre la Grèce mythologique, on peut le croiser en Égypte antique (Maciste dans la vallée des rois), dans la Russie tsariste (Maciste à la cour du Tsar), dans l’Angleterre du XVIIe siècle (Maciste en enfer), dans l’Amérique du XIXe siècle (Maciste contre Zorro) ou en Afrique à une période indéterminée (Maciste contre les coupeurs de têtes). À l’occasion, il affrontera le comique Totò (Totò contre Maciste) ou se trouvera une fratrie (Les Invincibles Frères Maciste).

Le latiniste et spécialiste des péplums Claude Aziza dénombre une petite trentaine de films mettant en scène Maciste entre 1915 et 1926, puis vingt-cinq films entre 1960 et 1965. Dès les années 1910, le personnage devient très populaire en Italie, plus généralement en Europe, ainsi qu’aux États-Unis.

Comme ses confrères culturistes, Maciste ne survivra pas au déclin du péplum et aux assauts des western spaghetti sortant sur les écrans à la suite du succès de Pour une poignée de dollars.

Filmographie complète

1916 Maciste chasseur alpin (Giovanni Pastrone)
1918 Maciste athlète (Giovanni Pastrone)
1925 Maciste aux enfers (Guido Brignone)
1960 Le Géant de la Vallée des Rois (Carlo Campogalliani)
1960 Maciste : Tarzan chez les coupeurs de têtes (Guido Malatesta)
1961 Maciste contre le Cyclope (Antonio Leonviola)
1961 Maciste contre le Fantôme (Giacomo Gentilomo)
1961 Maciste dans la vallée des lions (Carlo Ludovico Bragaglia)
1961 Maciste à la cour de Kublai Khan (Riccardo Freda)
1962 Maciste contre les hommes de pierre (Giacomo Gentilomo)
1962 Maciste en enfer (Riccardo Freda)
1962 Maciste l’homme le plus fort du monde (Antonio Leonviola)
1962 Maciste contre les Monstres (Guido Malatesta)
1963 Maciste contre Zorro (Umberto Lenzi)
1963 Maciste contre les Mongols (Domenico Paolella)
1963 Maciste dans la vallée des dieux (Giorgio Simonelli)
1963 Le Retour des Titans (Maciste, l’eroe più grande del mondo) de Michele Lupo
1964 Maciste et les 100 Gladiateurs (Mario Caiano)
1964 Maciste dans l’enfer de Gengis Khan (Domenico Paolella)
1964 Maciste et les filles de la vallée (Tanio Boccia)
1964 Toto contre Maciste (Fernando Cerchio)
1964 Le Grand Défi (Giorgio Capitani)
1964 Maciste dans les mines du Roi Salomon (Piero Regnoli)
1965 Les Invincibles frères Maciste (Roberto Mauri)
1965 Maciste le vengeur du Dieu Maya (Guido Malatesta)
1973 Les Exploits érotiques de Maciste dans l’Atlantide des Gloutonnes (Jess Franco)
1974 Maciste contre la Reine des Amazones (Jess Franco)

Vidéos

Films disponibles